le ptifofo qu'a pas peur des gros!

allez, ça vous dit de faire l'humour a plusieurs?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Venez nous rejoindre sur http://www.ptifofo.fr/

Partagez | 
 

 Claudine

Aller en bas 
AuteurMessage
Claudine
smileur
smileur
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 58
Localisation : Quelque part où il y a de la pluie et des bières, beaucoup de bières
Emploi : Le moins chiant possible
Loisirs : Trop peu
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Claudine   Sam 19 Aoû - 5:09

Samedi 19 août 2006, très tôt

Ben voilà, l'horloge de mon ordi indique 3h40 (du matin, oui oui ) et je ne suis pas encore couchée Evil or Very Mad Je vais encore me plaindre demain... pardon.... tantôt, que je suis crevée.
No Mais j'arrive pas à me décrocher de cet écran ! Faut bien que j'épluche un peu toutes les pages du ptifofo, pour voir ce que ça raconte silent

La soirée fut bonne : barbecue avec ma fille et deux amis à elle, mon homme, et le petit gamin. Comme il pleuvait, on a fait ça sur la terrasse qui est couverte un peu comme les maisons en Provence, à part qu'ici, c'est pas pour se protéger du soleil qu'il y a un toit sur la terrasse
Seul problème : le barbecue était un peu dans le noir, car depuis qu'on a remplacé l'ampoule du projecteur... il ne fonctionne plus D'ailleurs, c'est souvent comme ça : quand on répare, ben la première fois ça ne fonctionne plus après scratch Sais pas pourquoi scratch

Finalement, on a mangé à l'intérieur, avec plein de bougies partout pour faire plus joli.
C'était sympa. Ils sont chouettes, les amis de ma fille, comme elle, d'ailleurs. Bon, c'est vrai, on a oublié dans le réfrigérateur les saucisses et les merguez spécialement décongelées pour la circonstance Cool mais il y avait tout de même les brochettes, les cuisses de poulet et les petites côtes de porc... et LES BOUTEILLES DE ROSE drunken

Tiens, je me demande où était passé le chat, pendant tout ce temps Rolling Eyes D'habitude il dort dans des caisses en carton sur la réserve de bois. Mais avec toute l'agitation de ce soir, on ne l'a pas vu. Suspect J'espère qu'il n'est pas allé se planquer quelque part dans la maison parce qu'il est interdit de séjour quand le petit est là (because asthme)

Sleep Sleep Sleep Là, je sens le sommeil qui vient. Comme c'est mon amant le plus fugace, faut pas que je le loupe, alors...

@+


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine
smileur
smileur
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 58
Localisation : Quelque part où il y a de la pluie et des bières, beaucoup de bières
Emploi : Le moins chiant possible
Loisirs : Trop peu
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Claudine   Sam 19 Aoû - 15:05

19 août 2006, nettement moins tôt

Y a du soleil... mais aussi des gros nuages. Faudrait pourtant pouvoir tondre le petit carré d'herbes folles qui nous sert de jardin Rolling Eyes
Bah, s'il pleut, ça fera plaisir aux escargots. Ils se multiplient tant et plus, ceux là. Je sens que je vais en faire un élevage. C'est bon, les petits gris avec un beurre à l'ail et un bon bourgogne blanc

Le copain de ma fille est reparti ce midi. 80 bornes à : y en a qui ont bien du courage ! Rien que d'y penser, ça me donne envie de faire la sieste

Tiens, j'ai vu le il y a un instant. Kikou, vous !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine
smileur
smileur
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 58
Localisation : Quelque part où il y a de la pluie et des bières, beaucoup de bières
Emploi : Le moins chiant possible
Loisirs : Trop peu
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Claudine   Sam 19 Aoû - 18:36

Même jour, mais encore un peu plus tard

RIEN QUE DU BELGE...

Tout compte fait, j'ai envie de partager avec vous une de mes passions : l'art.
Mais du belge, rien que du belge... Et pas forcément celui que tout le monde connaît, sinon ce serait moins intéressant.

Un artiste que j'aime beaucoup :

Jean LEJOUR (1913 - 1990)


Au-delà du pardon

Originaire de Tournai (au nord-ouest de la Belgique, non loin de Lille, en France), Jean Lejour est un aquarelliste qui a longtemps peint des paysages colorés et vivants (notamment d'après des croquis de voyages) avant de se tourner, à la fin de sa vie, vers des représentations symboliques.
Il vivait à Virton, en Gaume, région méridionale de la Belgique, non loin de Longwy, en France.

En Gaume, il y a un micro-climat : il y fait toujours un peu plus ensoleillé, plus chaud qu'ailleurs, et plus sec. C'est un climat idéal pour qu'y pousse la vigne qu'on voit d'ailleurs grimper le long de nombreuses façades des petites maisons de Torgny, village le plus au sud du pays.
C'est pas loin non plus d'Orval et de sa superbe abbaye cistercienne où les moines produisent pain, fromage, et surtout... une bière trappiste ADORABLE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine
smileur
smileur
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 58
Localisation : Quelque part où il y a de la pluie et des bières, beaucoup de bières
Emploi : Le moins chiant possible
Loisirs : Trop peu
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Claudine   Dim 20 Aoû - 1:53

Dimanche 20 août très très tôt

RIEN QUE DU BELGE...

Ben voilà, on est déjà demain, enfin aujourd'hui, mais par rapport à hier on est déjà demain ou aujourd'hui.... ...je sais plus.

Bref !

Cette nuit, j'ai décidé de vous parler d'un art bien belge, même s'il existe aussi dans d'autres pays, bien sûr. Mais faut bien avouer que la Belgique a su le développer à merveille pour le plus grand plaisir des papilles et de l'esprit. J'ai cité la bière. Et s'il en est une que j'aime beaucoup, et qui est bien de chez nous, c'est...

Le Lambic

Vous pouvez en déguster, notamment, non loin de la Grand-Place de Bruxelles, dans un "estaminet" (une taverne typique) nommé La Bécasse.

Mais qu'est-ce que le lambic ?

Voyons ce qu'en dit le prospectus de la brasserie artisanale Cantillon :

Le Lambic est le père des grands classiques que sont la Gueuze, la Kriek et le Faro... (bon, plus tard, je vous dirai tout le bien que je pense de ces bières-là Twisted Evil )

La fabrication du Lambic traditionnel est soumise aux règles suivantes:

1. Ingrédients :
* froment cru 35%
* orge malté 65%
* houblon suranné (3 ans d'âge) à raison de 5 g par litre de produit fini
2. Procédé :
* brassage (de 45°C à 72°C)
* récupération du moût par filtration
* cuisson et houblonnage en cuves d'ébullition
* refroidissement à l'air en bac refroidissoir
* fécondation naturelle du moût par ferments sauvages (bactéries et levures)
* entonnage du moût à 18°C en tonneaux de chêne ou de châtaigner
* fermentation spontanée d'abord remarquable, puis lente
* atténuation de tous les sucres en 3 ans
3. Aspect du Lambic:
* Bière non moussante, vin de grain. En effet, au cours de la fermentation, le gaz carbonique s'évente par le bois et ne sature donc pas la bière.

En clair, à la Bécasse, on vous servira une cruche en grès (prenez un litre si vous êtes à deux, sinon ce serait mesquin) pleine d'un liquide à la belle robe rousse, sans mousse, légèrement assidulé.

Un vrai plaisir à boire quand il fait chaud...

Santé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine
smileur
smileur
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 58
Localisation : Quelque part où il y a de la pluie et des bières, beaucoup de bières
Emploi : Le moins chiant possible
Loisirs : Trop peu
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Claudine   Lun 21 Aoû - 0:04

Dimanche 20 août en soirée

Ce soir, je ne vais pas la faire longue, car je dois aller m'occuper de mon homme Suspect Mais pourquoi je dis "je dois", moi, comme si c'était une obligation ? Suspect
Non, pas "je dois" mais "je vais"... Pas un seul gosse dans la maison... QUEL BONH... euh Cool Cool quelle tristesse infinie !

Ben quoi, j'ai bien le droit de tchoutchouper, non ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine
smileur
smileur
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 58
Localisation : Quelque part où il y a de la pluie et des bières, beaucoup de bières
Emploi : Le moins chiant possible
Loisirs : Trop peu
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Claudine   Lun 21 Aoû - 15:26

Lundi 21 août
J'aime pas le lundi, et aujourd'hui encore moins que les autres, car c'est mon dernier jour de congé Ils auront été courts, mes congés, cette année : seulement dix jours, et quasiment tout de pluie...

RIEN QUE DU BELGE...

Allez, pour me remonter le moral, je vous fais une petite page sur un de mes sculpteurs préférés :

Félix ROULIN

Félix ROULIN est né en Belgique, à Dinant (non loin de Namur), le 21 août 1931. Bon anniversaire, Félix !

Le corps, plus particulièrement féminin, est au centre de son art. Ses sculptures émergent de l'acier corten et de l'acier inoxydable, alors que ses bijoux brillent des reflets de l'or, du vermeil ou de l'argent.



Néanmoins, le répertoire des formes demeure identique : des fragments de corps humains moulés sur le vif apparaissent dans les fissures sombres et profondes pratiquées dans la surface polie et brillante du métal.



Pour moi, ces oeuvres sont une pure merveille, particulièrement dans leurs formes monumentales. Nombreuses sont les oeuvres de Roulin qui sont intégrées à l'espace public : mur fissuré dans lequel apparaissent des éléments de corps humains emprisonnés par la matière. Mains, têtes, seins, pieds, fesses, dont la perfection lisse contraste avec la rugosité du "matériau de base" ou qui se marient dans un autre matériau tout aussi lisse...



Bref, j'adore !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine
smileur
smileur
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 58
Localisation : Quelque part où il y a de la pluie et des bières, beaucoup de bières
Emploi : Le moins chiant possible
Loisirs : Trop peu
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Claudine   Lun 21 Aoû - 19:40

Lundi 21 août (encore)

RIEN QUE DU BELGE...

L'art, c'est aussi la musique. Même s'il est sans doute un peu plus difficile d'en parler puisqu'on peut plus difficilement illustrer ses propos (si ce n'est en renvoyant à des liens musicaux, ce que je ne ferai pas, par manque de connaissances approfondies en la matière, je l'avoue), j'ai envie de vous parler maintenant d'un Monsieur qui a amené à la musique un instrument qui "retourne les tripes" par son son "nostalgique", Maître de la musique de Jazz : le saxophone.

Antoine Joseph dit Adolphe SAX

Adolphe SAX est né à Dinant (comme Félix ROULIN ci-dessus), le 6 novembre 1814 et est mort à Paris en février 1894 où il repose au cimetière de Montmartre.

Dès 1815 Adolphe Sax vit à Bruxelles où son père, lui-même facteur d'instruments de musique, a décidé de s'installer. Très tôt il apprend donc l'art de la facture. Ainsi, à l'âge de 15 ans seulement il présente deux flûtes et une clarinette à un concours. Il étudie d'ailleurs ces deux instruments à l'École royale de chant de Bruxelles.

La première invention importante d'Adolphe fut une amélioration de la clarinette basse qu'il breveta à l'âge de vingt ans selon certaines sources, en 1838 selon d'autres. C'est son esprit ingénieux doublé de connaissances, de capacités musicales certaines qui lui permet de déposer ce brevet.

En 1842 il part pour la France vers Paris. C'est là qu'il fait la rencontre de nombreux compositeurs et notamment celle d'Hector Berlioz qui prédisait la généralisation de l'utilisation du nouvel instrument dans tous les orchestres dans les années à venir.

Adolphe Sax a participé à l' amélioration de nombreux instruments à savoir : le basson, la flûte de pan, les timbales, la clarinette bien sûr et bien d' autres encore comme celle de l'utilisation de la vapeur pour les orgues...
Il fut aussi l' inventeur du Saxhorns, du Saxtubas, Saxo-trombas mais la plus connue de ses inventions fut celle qui combinait l'anche simple de la clarinette avec le système et les doigtés du hautbois, mariant ainsi les avantages de ces instruments. Un nouveau timbre était né : celui du saxophone.

Qu' est ce qu'une anche ?

Une anche est un morceau de roseau taillé ; ce n'est pas du bois mais une "paille", comme le bambou ou le chaume.
Le roseau possède des propriétés élastiques qui confèrent à l'anche la possibilité de vibrer à de très hautes fréquences (supérieures à celles émises lors du jeu avec l'instrument). Il fonctionne à la manière d' une succession d' osselets interagissant les uns avec les autres. Il doit impérativement avoir 2 ans de pousse au moment de sa récolte pour pouvoir donner les vibrations souhaitées.

Mais qu'est-ce qu'un saxophone ?

Le saxophone est constitué de 5 éléments: le bec, l'anche, la ligature, le bocal et le corps.

Le bec est la partie du saxophone que l'instrumentiste porte à ses lèvres; c'est sur celui-ci qu'est maintenue l'anche à l'aide d'une ligature. Le bec possède donc un rôle primordial dans l'émission du son et le timbre.

L'anche (comme dit plus haut) est donc un morceau de roseau qui va produire le son par ses vibrations; la taille de ce roseau est très déterminante pour la couleur et le timbre du son obtenu.

Une ligature doit simplement maintenir fermement l'anche sur la table du bec mais en lui permettant de vibrer.

Le bocal est un élement se plaçant entre le bec et le corps du saxophone. Il va permettre à l'instrumentiste de s'accorder légérement en variant l'enfoncement du bec sur le liège du bocal de quelques millimètres. Il est accoustiquement très important et comporte la seconde clef d'octave.

Le corps du saxophone est la partie où se placeront les mains du saxophoniste. Ses doigts ne boucheront pas directement les trous, mais actionneront des plateaux et un système de clefs (celui-ci fut inspiré de celui du hautbois).


Voici le dessin fait par Sax pour le dépôt de son brevet. On y voit toute la gamme des saxophones.




La famille des saxophones est grande. Elle exprime des sons et des "humeurs" variées, passant de la mélancolie à la voix grave, chaude et rassurante, ou encore l'expression de sentiments intenses.

Du plus aigu au plus grave, on trouve parmi les saxophones
* Le Saxophone Sopranino.
* Le Saxophone Soprano.
* Le Saxophone Alto.
* Le Saxophone Tenor.
* Le Saxophone Baryton.
* Les Saxophones Basse et Contrebasse.


Le Saxophone Sopranino. C'est le plus aigu de la famille des saxophones. Il est utilisé assez rarement.

Saxophone Soprano de 1849 (il a été modifié de nombreuses fois par la suite, tant par Sax que par d'autres, dont son fils). Le SaxophoneSoprano est utilisé en soliste en quatuor de saxophones, en harmonie et en Jazz Band. Il a une sonorité très paritculière et riche.


Le Saxophone Alto est de loin le plus joué ; utilisé en quatuor de saxophones, en Jazz Band, en harmonie, mais aussi parfois en orchestre symphonique, c'est le saxophone avec lequel débutent généralement les morceaux.


Le Saxophone Ténor est assez courant. Il est joué en quatuor de saxophones, en Big Band et en varités.


Le Saxophone Baryton est utilisé en quatuor de saxophones, en Big Band et parfois en variétés.


Les Saxophones Basse et Contrebasse sont peu utilisés et restent à l'état de prototypes.


Adolphe Sax, tout en continuant à fabriquer des instruments, dirigea une classe de saxophone au conservatoire de Paris. Il y enseigna la technique de cet instrument de 1858 à 1870. Ensuite, cette classe fut supprimée (et ne fut rouverte qu' en 1942!).

Suite à de trop nombreux procès pour protéger ses brevets, il est mort ruiné. Il fut donc oublié.

C'est le Jazz, après la première guerre mondiale, qui annonça le retour du saxophone en force.


Adolphe Sax, un grand Monsieur, assurément ! Merci à lui pour tout le plaisir qu'il nous donne.




Une info supplémentaire

Rassembler un grand nombre de saxophonistes dans les rues de Dinant (Belgique), tous les quatre ans, à l'occasion du Concours International Adolphe Sax, est devenu une véritable tradition. Tous ceux qui ont participé, comme acteurs ou spectateurs, à cet événement populaire placé sous le signe de la convivialité et de l’émotion, s’en souviennent et n’ont qu’une envie : y revenir.

Puisque saxophoner ensemble, ça fait un bien fou, les retrouvailles sont fixées du mardi 31 octobre au samedi 11 novembre 2006. Au programme, une fête à la musique, pour le plaisir de se retrouver et de participer en individuel, en famille, en groupe, à un défilé et un grand concert-spectacle placé sous la direction d'Alain Crepin et émaillé de surprises à la gloire d’Adolphe Sax. Les partitions seront envoyées gratuitement, début septembre, à toutes les personnes qui s’inscriront à cet événement populaire.

Merci de diffuser l’information autour de vous.

Pour plus d'informations
http://www.dinant.be/index.htm?lg=1&m1=3&m2=37&m3=522
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine
smileur
smileur
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 58
Localisation : Quelque part où il y a de la pluie et des bières, beaucoup de bières
Emploi : Le moins chiant possible
Loisirs : Trop peu
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Claudine   Mer 23 Aoû - 1:36

Mardi 22 août

To be or not to be

Reprise du boulot aujourd'hui. Je recrutais. J'ai vu six candidat(e)s intéressant(e)s, dont un qui sortait vachement du lot. Impressionnant ! Je sens que si je le recrute, celui-là, dans quelques années il me poussera vers la porte de sortie Mais comme j'aime bien les défis... Twisted Evil

Demain, je vais discuter le coup de façon informelle avec un big boss qui voudrait bien m'avoir chez lui. Mais faut voir ce qu'il offre, sinon je reste où je suis... et j'affronte l'ambition de ma nouvelle recrue Mais comme ça fait 13 ans que je suis à la même place, je commence à avoir des fourmis dans les jambes, comme un besoin d'aller voir ailleurs tant qu'il est encore temps (sera bientôt trop tard, vu l'âge No )

Tiens, on m'a proposé de me mettre sur les listes électorales pour les prochaines élections Suspect Cool Suspect scratch scratch No suis trop honnête pour ça, puis j'ai même pas de carte de parti, de quelque parti que ce soit

Vive l'indépendance ! Puis j'ai envie d'avoir encore du temps à moi, et de pouvoir boire un verre tranquilos dans n'importe quel café avec n'importe qui, sans les entendre me demander une intervention ou une aide quelconque.

D'un autre côté, je pourrais faire bouger certaines choses, peut-être Rolling Eyes Mais dans mon boulot aussi, je suis arrivée à un point qui me permet de jouer de ma petite influence, alors... Rolling Eyes

scratch Pas toujours facile, la vie, surtout quand il faut remettre des choses importantes en question... En fait, je me marre un peu, car il y a au moins trois partis qui pensent que je suis de leur bord Cool Ca me permet de faire bouger les choses de trois côtés à la fois, et ainsi, ça avance au moins deux fois plus vite, et ça, c'est mon but véritable : que les choses bougent ! Même chez les Flamands, j'arrive à avoir des relais. Auprès des techniciens, bien sûr, parce que les politiques, de ce côté-là, ils sont encore plus cons que ceux du sud. Avec leurs grands airs, je me demande vraiment ce qu'ils cherchent scratch Y a vraiment qu'à Bruxelles que les politiques flamands et francophones arrivent encore à faire des choses qui soient dans l'intérêt des citoyens. Ailleurs, c'est vraiment l'aire de la particratie et des copinages à la petite semaine

Mais demain, hein, DEMAIN, qu'est-ce qui restera du pays "capitale de l'Europe" ?

Décidément, les gens (certains, en tout cas) sont vraiment trop cons, parfois. Il y a des problèmes tellement plus importants que des querelles linguistiques ou même de sécurité sociale... Comment se chauffera-t-on, demain ? Quelle eau boirons-nous ? Comment chacun aura-t-il encore accès au plaisir de se déplacer ? Quand pourra-t-on aller sans honte en Afrique, sans se sentir le "friqué" au milieu de la "crasse" de la pauverté ? J'ai la chance d'être née dans un des pays où il fait bon vivre pour une majorité de gens. Mais combien de temps cela durera-t-il encore quand on voit où mènent les fanatismes en tous genres (et je ne parle pas ici que de religions !)...

Parfois, je voudrais avoir un chou fleur à la place de mon cerveau, m'avachir devant la télé (surtout pas les infos !), être un beauf avec ma petite cannette et mon paquet de chips, et ne plus me poser de questions. Je crois que, au moins psychologiquement, la vie serait plus facile silent

Mais voilà. Je ne suis pas un beauf (merci papa, merci maman, merci la vie) et je me dois de ne pas m'affaler dans mon divan en me disant que la terre continuera bien de tourner même si je ne bouge pas. Faut bouger ! Faire ce qui est en notre pouvoir, chacun à notre échelle, chaque jour un peu, dans la mesure de nos possibilités (et chacun en a, des possibilités !...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine
smileur
smileur
avatar

Féminin Nombre de messages : 115
Age : 58
Localisation : Quelque part où il y a de la pluie et des bières, beaucoup de bières
Emploi : Le moins chiant possible
Loisirs : Trop peu
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Claudine   Jeu 24 Aoû - 1:12

Mercredi 23 août

STATU QUO

C'est dit : je ne changerai pas de boulot ce coup-ci. Pas grave. On laisse faire le temps, qui sait ? De toute façon, ce n'était pas vital, puisqu'un boulot, j'en ai un, et que d'aucun m'envie, alors...

J'ai plein plein plein d'idées dans ma tête, des trucs à faire, pour le boulot, pour moi, pour mes enfants... Faut absolument que je commence à faire des listes, sinon je vais oublier des trucs. J'aime bien faire des listes. J'écris toujours en rouge, dans ces cas-là, et je barre au gros marqueur noir à l'alcool chaque fois que j'ai terminé quelque chose. Ainsi, ce qui est fait prend plus de présence que ce qui reste à faire Twisted Evil C'est un truc pour ne pas être démoralisée.

RIEN QUE DU BELGE...

Tiens, il me vient une envie bizarre : celle de vous parler d'un artiste très particulier et d'une de ses oeuvres :

Cloaca

Voilà l'oeuvre en question, créée en 2000 par Wim DELVOYE




De quoi s'agit-il ?

Cloaca (« cloaque ») représente un tube digestif humain géant et fonctionnel.

L'oeuvre fut présentée pour la première fois en 2000, au Museum van Hedendaagse Kunst Antwerpen (M HKA) à Anvers. Depuis, Cloaca fait le tour du monde : Zurich (2001), Vienne (2001), Düsseldorf (2002), New York (2002), Lyon (2003), Toronto (2004), Prato (2004) etc.

La première version de la Cloaca - il en existe quatre - est une machine de 12 mètres de long, 2,8 mètres de large et 2 mètres de haut. Elle est composée de 6 cloches en verre, contenant différentes substances dont du suc pancréatique, des bactéries, des enzymes, des acides, etc., le tout dans un milieu très humide. Les cloches sont reliées entre elles par une série de tubes, tuyaux et pompes. Contrôlée par des ordinateurs, l'installation est maintenue à la température du corps humain (37,2 °C) et fait circuler les aliments, ingérés 2 fois par jours. Au bout de 27 heures de ce "régime", il y a production...d'excréments (de caca, quoi !)

Les excéments sont ensuite emballés sous vide et marqués d'un logo et sont ensuite vendus.


Voici un extrait d'une interview de Wim Deloye par Geneviève Breerette, Article paru dans l'édition du 26.08.05 du journal Le Monde

J'ai d'abord eu l'idée de faire une machine nulle, seule, avant de concevoir une machine à faire du caca. J'ai pensé aux Temps modernes, à Chaplin, à sa machine à manger, à cette fascination du début du XXe siècle pour la machine. Des artistes comme Piero Manzoni, avec sa merde d'artiste en boîte, et Marcel Duchamp, avec La Mariée mise à nu par ses célibataires même et La Broyeuse de chocolat, ont plutôt été une source de légitimation de mon travail. Tous mes souvenirs étaient comme des films : La Planète des singes, avec ces humains devenus un peu cons qui adorent une espèce de fusée trouvée dans la jungle. La dernière bombe atomique était devenue leur dieu. J'ai trouvé très impressionnant comme image ce truc technologique qui devient religieux, qui devient transcendant. Les Temps modernes, Metropolis de Fritz Lang et d'autres petits films m'ont marqué.


Vous avez dit société de consommation, société en déclin ou déclinaison de société ?...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claudine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claudine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claudine Prof à Genève
» [Collection] Claudine (Janicot)
» Obama et Claudine...
» TROUBLES de Claudine Desmarteau
» COLETTE - Claudine à l'école

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le ptifofo qu'a pas peur des gros! ::  :: les blogs des ptis forumeurs!!-
Sauter vers: